Mobilisations

Forte mobilisation dans l’Allier pour la fonction publique

Les fonctionnaires étaient nombreux dans les rues ce 22 mars à l’appel des syndicats pour la défense des services publics. Une centaine de personnes au rassemblement à Vichy, 400 à Montluçon le matin et 1200 personnes à la manifestation départementale à Moulins cet après-midi.

 

Le cortège de Moulins

thumbnail

Intervention de la FSU à Vichy

Publicités

Grève le 8 septembre contre la réforme du collège et réunion des professeurs de collège du secteur de Montluçon.

Le SNES-FSU 03 avec le soutien de l’ensemble de la FSU 03 appelle à la grève le jeudi 8 septembre pour l’abrogation de la « réforme du collège » et le rétablissement de l’offre de service public d’enseignement supprimé. Il appelle les collègues à se réunir dans tous les établissements, collèges, lycées et CIO pour faire le point sur la situation parfois chaotique et souvent problématique de cette rentrée, mettre à jour les conséquences immédiates de la « réforme du collège ». Il attire l’attention des collègues sur le fait qu’il n’y a aucune obligation légale ou réglementaire à ce que les EPI et l’AP soient fléchés dans les emplois du temps.

A Montluçon, où des collègues ont fait la grève des corrections du brevet en fin d’année dernière, aucun autre collègue n’acceptant de prendre les paquets de copies des grévistes que les IPR ont donc dû corriger, le SNES-FSUappelle les collègues  à se réunir ensemble pour faire le point et discter des suites dés le mercredi 7 septembre, à 15h (lieu à confirmer : vraisemblablement salle Sallicis).

Ci-dessous le communiqué national intersyndical :

bandeau_30-08-fc95f

La rentrée 2016 devrait voir mise en œuvre la réforme du collège imposée par le gouvernement alors même qu’elle est toujours contestée par la majorité des personnels du second degré. Ces derniers qui ont manifesté tout au long de l’année dernière leur opposition et leur volonté d’une reprise des discussions pour une autre réforme n’ont pas désarmé. L’autoritarisme , le mépris manifestés par la ministre de l’Éducation qui a négligé de répondre aux demandes d’audience de l’intersyndicale du second degré, la désorganisation causée dans les collèges par la réforme n’ont fait que renforcer la détermination à combattre cette dernière.

L’intersyndicale a appelé les collègues à ne pas mettre en œuvre des dispositifs imposés et qu’ils jugent inefficaces ; elle demande à l’ensemble des personnels du second degré de recenser et faire remonter dans le cadre des assemblées générales de pré rentrée tous les problèmes d’une rentrée qui s’annonce très difficile :collège, lourdeur des effectifs en lycée, insuffisance des moyens affectés à la vie scolaire, emplois du temps …La poursuite des mobilisations conduites durant l’année précédente doit déboucher sur l’abrogation de la réforme et l’ouverture rapide de discussions sur d’autres bases. A l’approche d’échéances électorales importantes le gouvernement doit enfin entendre les personnels Après les congés d’été, c’est avec combativité que les personnels entament ce début d’année scolaire décidés à agir pour leurs métiers et leurs élèves, lutter contre les inégalités et le maintien de garanties collectives mises à mal dans la loi travail comme dans l’Éducation

C’est pourquoi l’’intersyndicale du second degré appelle les personnels à se mettre en grève et rejoindre les manifestations le 8 septembre pour une autre réforme du collège et de meilleures conditions de travail et d’étude en collège comme en lycée.
Elle les invite à s’associer aux initiatives prises par l’intersyndicale interprofessionnelle CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL, le 15 septembre pour obtenir l’abrogation de la loi Travail imposée par l’utilisation du 49-3 et conquérir de nouvelles garanties et protections collectives.

Rassemblement à l’inspection d’académie le 23 mars, grève générale le 31 mars !

La FSU Allier s’adresse à tous les collègues, à tous les personnels qu’elle représente.

 

Le projet de loi « travail » stipule dans son article 1 que « la nécessité du bon fonctionnement de l’entreprise » peut passer devant « les libertés et droits fondamentaux de la personne ». Inversant la hiérarchie des normes en droit du travail, elle permet à des accords d’entreprises, et bien souvent à de simples décisions patronales, de passer devant les conventions collectives et devant la loi.

 

Les jeunes n’acceptent pas l’avenir qu’elle porte. Nous non plus.

 

La logique folle de cette loi est la même que celle que semble avoir choisi le gouvernement dans tous les domaines :

-constitutionnalisation de l’état d’urgence,

-volonté de lier à tout prix toute discussion salariale avec la mise en cause des statuts par la promulgation autoritaire du protocole « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations ».

-obstination à appliquer la « réforme du collège » inégalitaire et désordonnée pour la prochaine rentrée.

fermetures de classes – 20 dans l’Allier, solde de -14 – et suppressions de postes – 15 annoncées en collèges ou Segpa dans l’Allier.

 

Nous y sommes : un mouvement général se lève dans tout le pays pour stopper cette fuite en avant en commençant par le RETRAIT de la loi « travail ».

 

Dans  l’Allier, la FSU, la CGT, FO, Solidaires et la FCPE sont unis dans ce combat.

 

Nous appelons les personnels :

 

A se réunir le 22 mars à 17h, pour les salaires sur lesquels plusieurs fédérations appellent à agir ce jour là, pour le retrait de la loi « travail », et pour organiser la suite de l’action commune, à Moulins Salle de la Ligue de l’enseignement 42 rue du Progrès, à Vichy salle de la Mutualité, à Montluçon salle de l’UL CGT rue Jules Ferry :

RASSEMBLEMENT  le mercredi 23 mars à 15h à l’Inspection d’Académie à Yzeure avec le Collectif départemental de défense de l’école publique créé à Broût-Vernet le 2 mars dernier, dont voici la plate-forme : Non aux fermetures de classes. Non aux regroupements d’écoles. Pour des services publics de qualité à la ville comme à la campagne. Non à la mise en concurrence des territoires. Non à l’inégalité instaurée par la réforme du collège. Non à la logique comptable.  Pour la défense de l’école rurale.

GREVE GENERALE le jeudi 31 mars, manifestations à Montluçon, Moulins, Vichy, 10h 30.

tract-mars