international

Communiqué du SNES sur la journée de demain dans les établissements, dimanche soir 15 novembre.

Cher-e collègue

Nous sommes tous horrifiés et bouleversés par les attentats meurtriers qui ont eu lieu à Paris vendredi 13. Plusieurs collègues et élèves, ou leurs proches, comptent parmi les victimes. Au nom du SNES-FSU, nous présentons à toutes les familles et proches des victimes nos condoléances et les assurons de notre soutien et de notre solidarité.

Le SNES-FSU est intervenu auprès de la Ministre et des recteurs pour demander que des consignes précises soient données dans les établissements scolaires pour assurer l’accueil des élèves et que tout soit mis en œuvre pour que les erreurs commises au mois de janvier à la suite des attentats ne se reproduisent pas. Il a insisté sur l’absolue nécessité d’accompagner les personnels et de leur donner les outils pour assurer leur mission auprès des élèves. Il a demandé que les chefs d’établissement réunissent les équipes éducatives pour décider collectivement des modalités d’organisation de la minute de silence.

Suivant les rectorats, des consignes ont été transmises aux chefs d’établissements. N’hésitez pas à prendre contact avec votre section locale, départementale ou académique du SNES-FSU, notamment en cas de problème ou de consignes locales qui mettraient en difficulté les personnels.

Nous ne connaissons pas encore toutes les conséquences de la déclaration de l’état d’urgence mais d’ores et déjà le ministère a publié sur son site un certain nombres de décisions dont, par l’exemple, l’annulation des formations à la réforme du collège prévues cette semaine « afin de donner priorité à l’accueil des élèves et de permettre la présence de tous les personnels dans les écoles et établissements » et des voyages et sorties scolaires : http://www.education.gouv.fr/cid95375/communique-presse-najat-vallaud-belkacem-suite-des-attentats-terroristes-qui-ont-frappe-paris-seine-saint-denis.html

Communiqué de presse de la FSU: http://www.fsu.fr/Massacre-a-Paris-la-FSU-solidaire.html

Communiqué de presse unitaire : http://www.fsu.fr/Communique-intersyndical-CGT-CFDT.html

Bon courage à toutes et tous en cette période difficile.

Frédérique Rolet, Roland Hubert
Cosecrétaires généraux

Publicités

Kurdes et irakiens solidaires du peuple français.

Le Conseil démocratique kurde en France condamne avec horreur les terribles
attaques terroristes qui ont eu lieu cette nuit à Paris et dans sa périphérie. Nous
compatissons à la douleur des familles et des proches des victimes et leur présentons toutes nos condoléances.

Notre camarade Dashty Jamal, que la FSU Allier avait reçu en 2005 pour une réunion-débat organisée sur la situation en Irak, son pays, à l’occasion de la grève contre l’instauration d’une prétendue journée de « solidarité » de travail non payé, écrit à ses camarades syndicalistes et militants de France :

« Chers camarades,
Les mots ne peuvent exprimer ma tristesse face aux horribles événements d’hier. Ils ont beau essayer, ils ne pourront pas tuer nos valeurs de fraternité et d’égalité. Solidairement vôtre »
Dashty Jamal
je suis parisien. »

Procés de Rostov, suite : 23 ans et 12 ans de camp ? NON !

Ce mercredi 19 août le procureur de Rostov a requis 23 ans de camp à l’encontre d’Oleg Sentsov et 12 ans à l’encontre d’Alexandr Koltchenko ! Le « verdict » doit être rendu le 25 août à 14 heures.

Le déroulement du procès a pourtant vu la manipulation policière s’effondrer progressivement, avec la décision courageuse de l’accusé-témoin à charge Afanasiev, déjà condamné a « seulement » 7 ans pour avoir coopéré, de revenir sur ses déclarations extorquées sous la torture. Le juge a refusé de joindre au dossier ses déclarations faites au tribunal relatant la façon dont il a été torturé !

Les détails, et notamment les courageuses déclarations publiques des deux accusés, qui renouent avec la grande tradition des victimes des procès politiques tsaristes faisant du tribunal leur tribune, et l’appel de la mère d’Afanasiev, sont disponibles ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-presumey/190815/sentsov-et-koltchenko-23-ans-et-12-ans-de-camp-non

Pourquoi notre organisation syndicale départementale s’exprime-t-elle vigoureusement sur un sujet international, et pourquoi sur ce sujet là ?

(suite…)

L’audience du 9 juillet a finalement décidé que le procès d’Alexandre Koltchenko et Oleg Sentsov commencerait le 21 juillet à Rostov-sur-le-Don.

Première réunion du tribunal dans l’affaire Koltchenko-Sentsov :

Il y a plus d’un an, les ukrainiens, Alexandre Koltchenko, connu pour ses engagements antifascistes, syndicaux, anarchistes et écologistes, ainsi que le cinéaste Oleg Sentsov, ont été enlevés par la police politique russe (FSB) et emmenés à Moscou. Comme pour de nombreux autres prisonniers et prisonnières politiques en Russie, le vrai motif de leur détention est leur lutte pour les libertés et leur opposition ouverte à la politique du Krémlin, en l’occurrence l’occupation militaire de la Crimée par la Russie.

(suite…)