Mois: septembre 2018

De l’utilité de connaître ses droits…

Parfois, il est nécessaire de rappeler que nous avons des droits et qu’il n’est donc pas permis de faire n’importe quoi. Ainsi, quand dans un collège de l’Allier un projet prévoit de faire voter en CA le fait que les enseignants devront prendre les élèves 15 minutes plus tôt en début d’après midi pour leur permettre de lire en autonomie, il est utile de rappeler que :

  • nos maxima hebdomadaires sont de 18h pour les certifiés et 15h pour les agrégés.
  • une heure supplémentaire peut être imposée et doit être rémunérée.
  • le bénévolat ne peut fonctionner que sur la base du volontariat
  • prendre en charge des élèves sans inscription au VS, sans ordre de mission et sans rémunération peut poser des problèmes d’assurance.
  • Un conseil d’administration n’a pas le pouvoir de modifier nos statuts.

Quand des pratiques sont illégales, il suffit de le dire pour qu’elles cessent. Obéir à toute injonction hiérarchique ce n’est pas appliquer la loi ni servir le service public. Si cela ne suffit pas de le rappeler, il faut contacter le syndicat pour faire cesser ces abus.

Connaître ses droits, c’est déjà les défendre : inscrivez-vous au stage syndical organisé par le SNES 03 sur ce sujet !

https://snes03.wordpress.com/2018/08/29/participez-au-stage-syndical-du-snes-03/

 

Publicités